Prophecy Roll 20

Rapport sur l’activité nocturne du jour du Métal de la sixième semaine du cycle du Silence.

Niveau de confidentialité

Confidentiel

Mandant

Domar Thran, Conseiller et Maître des Protecteurs de Roc-en-Écume

Rapporteur

Pelikan Alme, Protecteur de Roc-en-Écume

Le contexte

La confrérie du Rat Blanc trafique des marchandises humanistes et fatalistes à travers les canaux majeurs des égouts de Roc-en-Écume.

Sommaire des faits

Pendant son service de garde, le Protecteur Hector Phrygien constaterait des mouvements en bord de mer. Sachant le commerce suspendu dès la fin du crépuscule, il s’approcherait mais ne parviendrait pas à intervenir pour stopper les membres du Rat Blanc qui pénètreraient dans la grande embouchure le plus à l’Ouest de nos égouts.
Le Protecteur Phrygien recruterait les membres présents. Même s’il prétend, aujourd’hui, avoir laissé chacun libre de le suivre, nous pouvons considérer que le statut des membres du groupe allié formé était sous notre protection (respectivement la sienne). Dès lors, le groupe comptera six membres (voir annexe).

Le groupe s’aventurerait dans les égouts rapidement. Dès le premier contact visuel, le protecteur aurait appelé à la réédition. Fâcheusement ce premier individu aurait cherché à couper les possibilités de fuite en faisant s’abattre la grande grille de canalisation derrière eux. Malgré ce signe d’hostilité un proche du conseillé Custenhin Atdas (conseiller et maître des Commerçants), Galeran l’Avisé aurait usé de diplomatie. Le groupe aurait tenté à plusieurs reprises de régler le problème de manière pacifiste mettant en avant la dernière attaque fataliste et la nécessité de contrôler les marchandises. Malheureusement ses efforts ne seraient pas parvenus à convaincre un certain Saeed Ibn’Karam, considéré par les témoins comme le chef des membres du Rat Blanc.

Une échauffourée aurait fait deux victimes sur les cinq membres de la confrérie. La poursuite qui aurait suivi aurait amené le groupe dans la taverne Chez Chomok. Ils auraient été ralentis par des portes closes perdant ainsi la piste du chef. Quant à Saül Chomok, il est arrêté alors qu’il aurait été entrain de fermer son établissement.

Constat

Nous sommes, avec le Protecteur Moineau Medium, intervenu au Chez Chomok en l’absence du suspect Saül Chomok arrêté le même soir par le Protecteur Phrygien. Nous avons constaté que la taverne était fermée est particulièrement bien rangée et ordonnée. Nous n’avons rien relevé de suspect dans la zone sous la responsabilité de Saül Chomok.
Dans les égouts nous avons constaté la mise en place d’une petite zone de dépôt de marchandise et d’une salle de repos richement décorée (voir annexe ; Liste du matériel perquisitionné). Cependant, nous relevons ici les plus pertinents.
• 15 Sacs de tabac de qualité estampillé de la tête d’une vache
• 5 Caisses de petites fioles pleines d’un liquide noirâtre (potentiellement fataliste)
• 3 tonneaux de poudre noir (humaniste)
• 1 arbalète lourde (humaniste)

Sur place, il nous est clairement apparu que l’endroit était utilisé depuis un certain temps et qu’il avait été fouillé, certainement par le groupe allié. Cependant des aménagements récents nous pousse à penser que le type de marchandise attendue sur ce quai improvisé aurait changé.

Nous avons également trouvé un corps. Nous pouvons supposer que le second aurait pu être emporté par la montée des eaux.

Dans une seconde phase, nous avons participer à la fouille du port sur la demande expresse du Protecteur Hector Phrygien. Bien que la descente fût peu satisfaisante, nous mettons en avant la galéasse Le Vent des Brumes qui n’était pas gardé lors de notre intervention.

Sur ces informations le groupe a estimé que l’urgence était suffisante pour aller interroger le capitaine Olmos. Leurs inquiétudes étaient de mettre la main le plus rapidement possible sur Saeed Ibn’Karam. D’après nos informations ils purent confirmer que c’était par ce navire que les sacs de tabac furent acheminés. Ils apprirent également qu’un passager au comportement mystérieux dénommé Majid Zeroual accompagnait cette cargaison.

Mesures prises

Nous avons demandé l’assistance de la milice afin de perquisitionné les marchandises de contrebande. Cependant nous avons effectué le transfère desdites marchandises humanistes et fatalistes nous-même.
Nous avons estimé qu’une fermeture de l’établissement Chez Chomok n’était pas nécessaire.

Dans la seconde phase, nous avons pris l’initiative de suivre le protecteur Phrygien en lui venant en aide, puis de faire garder Le Vent des Brumes.

Résolution de problème

Sans objet.

Conclusion

Bien qu’il nous faille apprendre le niveau d’implication du suspect Saül Chomok. L’interrogatoire peut donner des pistes sérieuses.

Nous pouvons relever qu’il est de notoriété publique que la confrérie du Rat Blanc considère les égouts comme leur habitat. Les partenaires de la confrérie du Rat Blanc connu peuvent être interrogé ; il sera possible de retracer les trois suspects de la confrérie. Il est aussi possible de remettre en question la tolérance dont nous faisons preuve à leur égard afin que les suspects nous soient remis.

Nous ajouterons à ce rapport notre impression personnelle qui tendrait à confirmer la volonté d’établir un commerce important du mélange de tabac déjà impliqué dans plusieurs affaires.

Annexe

Liste du matériel perquisitionné
Liste des membres du groupe

View
Première partie
Archives

Joueurs :

  • Justin : Sirius
  • Julien : Lyanrane Korvalis

Des compagnons de Khyméra ont attaqué Roc-en-écume et ils avaient une captive, des héros ont apporté un objet à la captive qui s’est avéré être un dragon de l’ombre qui a dit aux compagnons de Kimeyra de partir, laissant la ville dans un mauvais état.

Uto Rischter, questeur gris qui emploie les joueurs, est retrouvé mort au tribunal, après avoir entendu deux grands coups sourds, le crâne défoncé sur une clavette. Il recherchait à savoir si des gens étaient coupables d’aide pendant l’invasion, aidé des joueurs.

On voit une paire de sandales s’échapper au coin d’une rue. Peut-être La Pie, l’enfant des rues qu’Uto utilise comme enfant de course.

Sirius le prend en chasse, Thibaut regarde les documents et y découvre un compte-rendu de procès traitant Pirmin Ganz qui accuse le vieux Jeoffe d’avoir utilisé des poulies, l’affaire est classée sans suite, mais il découvre aussi une liste des morts de la ville et sur celle-ci se trouve Pirmin Ganz tué de deux coups de lame de couteau dans le dos. Solveig fouille le corps, elle trouve une pipe finement ouvragé et blague à tabac avec un sceau en cire brisé. Le tabac a forte odeur d’épice.

Thibaut analyse le sceau qui, une fois complet, s’avère ressembler à :

Sceau.png

Solveig et Thibaut vont voir le vieux Jeoffe, Sirius s’en va à la guilde des commerçants et Lyanrane allait chercher des protecteurs, elle trouve La Pie qui dit qu’il a apporté le tabac et qui a entendu les même bruits que nous. Elle analyse le tabac, soit c’est magique soit on a utilisé de la magie pour donner l’arôme, Solveig trouve étrange cette odeur car les arômes devraient s’annuler entre eux.

Le vieux Jeoffe est devant sa grange à côté de sa maison, il sort le bétail, il porte de grosses bottes de travail et ne semble pas essoufflé comme s’il venait de courir. Après discussion, il ne semble pas être impliqué dans la mort du questeur.

Arrive le protecteur Errin qui était en charge d’Uto. Nous suivons la piste du tabac qui nous mène à une taverne, l’aubergiste nous conseille d’aller à la cave, tout le monde descend sauf Thibaut qui garde la porte. Le groupe arrive à la cave et découvre une femme avec un couteau qui saute sur Errin pour le poignarder, s’ensuit un combat acharné. Solveig doit même appliquer les premiers soins à l’attaquante et pour ne pas qu’elle meurt elle utilise un de ses dons.

Thibaut voit les hommes dans la taverne sortir des armes et appelle à l’aide. Les deux hommes attaquent Thibaut et le maîtrise rapidement. Quand ses compagnons sortent de la cave, Pasul et Usul menace de tuer Thibaut si on ne leur rend pas Shana. Thibaut est en train de mourir et l’échange prend une mauvaise tournure.

Lyanrane lance un sort de portail de téléportation qui devait toucher Pasul et Usul, mais les trois brigands le traversent malgré une tentative d’arrêter Shana avec une flèche de Sirius. Solveig sauve la vie de Thibaut en lui appliquant des soins.

Une salle secrète est découverte dans la cave avec un coffre contenant des blagues à tabac et une trappe, salle crée fraîchement. Saul Chomok le tavernier dit ne rien savoir au sujet de cette salle.

Le groupe part en exploration et au bout d’un couloir on trouve une salle avec deux personnes jouant aux cartes et habitant ici car, selon eux, ils n’ont pas les moyens d’avoir une habitation normale dans la ville.

Les deux hommes sont escortés jusqu’à la garde et Lyanrane et Thibaut fouille la pièce et trouve du tabac et de l’huile noire, de plus Thibaut découvre cette note :

Notte-_gouts.png

Ensuite Lyanrane voulant analyser l’huile noire, tombe dans les pommes.

Le groupe sort de la salle et emmène les deux résidents du souterrain chez les protecteurs.

Fin de la première partie.

Gain :

- 8xp et la création de l’étoile

Objets récupérés par Thibaut :

- compte-rendu du procès et liste des morts de la ville - 2 blagues à tabac scellées
View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.