Hector Phrygien

Protecteur

Description:

Augure : Pierre (caractère : laconique et solitaire, motivation : survivre, qualité : engagé, défaut : borné)
Hector aime le champ de bataille. À l’instant où il posa ses pieds dans les rangs de guerriers aguerris, il sut qu’il était à sa place. Face à l’ennemi et face à la mort, il sentit dans ses veines le sentiment exaltant de la Vie. Pour la première fois, face à la charge, il apprécia l’appréhension folle du choc. Pour la première fois, face au mur de bouclier, il adora sentir tous les doutes s’étioler dans le cri de la bataille. Les années qui suivirent devait confirmer ses émotions et ses compétences hors du commun. Qualité qu’il travailla année après année comme une passion émancipatrice (Corps aguerri 3).
Hector a tué des centaines d’hommes et de femmes dans le feu des combats ou froidement son glaive dans la poitrine de son adversaire. Le meurtre éveille en lui le plaisir de la Victoire et de sa Force comparée à celle de l’autre, mais jusqu’alors point d’empathie. Un ennemi se déshumanise à ses yeux s’il en est (humain donc). Peu bavard et d’une nature introvertie (fonction du programme Discord), il ne se fait pas remarqué par la hiérarchie ou suscite une méfiance de principe (à moins que cela soit intentionnel → ennemi 5). Il inspire le respect aux vétérans au travers de ses actes guerriers (Alliés 5) mais le mépris des novices car il est peu enclin à la camaraderie. Cette facette étrange dans un milieu militaire le fait passer pour quelqu’un d’arrogant. Cette frontière qu’il établit rapidement est pourtant le fait d’avoir vu suffisamment de jeunes hommes tomber.
Hector se croit porteur de valeur. Courage, Discipline, Loyauté, Force, Honneur font parties d’une morale qu’il pense voir systématiquement fouler aux pieds par les nouvelles générations. Il n’est pas du genre « donneur de leçon » mais il croit que l’éducation passe par des modèles (tendance Dragon). Il faut montrer l’exemple. Voilà en quoi Hector souhaiterait être reconnu. Une reconnaissance qu’il croit mériter mais qu’il est sans doute incapable d’assumer car il se voit en tout comme un second (complexe d’infériorité 3). Lorsqu’il s’agit du cœur de l’être aimé, il cède sa place par une fausse courtoisie. S’il devait se profiler pour une position plus importante que celle qu’il occupe et qu’il mérite, il se convint qu’un autre en est plus digne.
À trente-cinq ans, Hector commence à entrevoir, peut-être, que sa passion émancipatrice est aussi une fuite. La furie de la bataille devient le moyen de ne pas s’assumer (La Loi du Sacrifice), de ne pas devenir ce qu’il est déjà mais qui lui est aussi refusé (ennemi 5). Dernièrement son nom est arrivé sur les lèvres des médisants, des envieux et des bonimenteurs après avoir tué vingt-quatre héros lors de la dernière campagne de l’Empire de Solyr (ennemi 5).

Bio:

Hector Phrygien

Prophecy Roll 20 Kalish_baal menalalexandre